Le principes directeurs de Deep Green Resistance

Déclaration de principes

Le sol, l'air, l'eau, le climat, et la nourriture que nous mangeons proviennent de la communauté complexe des êtres vivants. Les besoins de cette communauté vivante sont primaires; la moralité individuelle et sociale doivent émerger d'une humble relation avec le réseau de la vie.

Les civilisations, particulièrement la civilisation industrielle, sont fondamentalement destructrices de la vie sur terre. Notre tâche est de créer un mouvement de résistance centré sur la vie qui va démentêler la civilisation industrielle par tous les moyens nécessaires. Organiser une résistance politique est la seule chance pour notre planète.

Deep Green Resistance oeuvre pour faire cesser les abus commis au niveau personnel, organisationnel, et culturel. Nous nous éfforcons aussi d'éradiquer la domination et la subordination de nos vies privées et pratiques sexuelles. Deep Green Resistance s'est aligné sur les feministes et les autres qui cherchent a éradiquer toutes dominations sociales et promouvoient la solidarité entre les êtres oppréssées.

Quand la civilisation finira, le monde vivant se réjouira. Nous devons être des personnes biophiles dans le but de survivre. Ceux d'entre nous qui ont oublié comment, doivent réapprendre a vivre avec la terre, l'air, l'eau et les créatures autour de nous, en communauté construite sur le respect et la gratitude. Nous accueillons ce futur.

Deep Green Resistance est une organisation radicalement feministe. Les hommes forment une classe qui mènent une guerre contre les femmes. Viole, violence physique, inceste, prostitution, pornographie, pauvreté, et génocide forment l'ensemble des armes dans cette guerre et sont les conditions qui crééent la classe sexuelle feminine. Le genre n'est pas naturel, n'est pas un choix, et n'est pas un sentiment: c'est une structure de l'oppression menée par les hommes. Les tentatives pour créer plus de choix a l'interieur de ce systeme de caste sexuel servent uniquement a renforcer les réalités brutales du pouvoir masculin. En tant que radicaux, nous avons l'intention de démenteler le genre et le système patriarcale entier qu'il incarne. La liberté des femmes comme une classe ne peut être séparée de la résistance à l'ensemble des cultures dominantes.

Code de conduite.

Toutes les sociétés, y compris les plus pacifiques; particulièrement les plus pacifiques ont compris la necessité des codes de conduites, qui ne sont rien de plus que des normes comportementales.

Toutes les organisations sérieuses ont des codes de conduites que les personnes sont supposés respecter. Les anarchistes espagnols en ont. Tout comme l'IRA. Les Freedom Riders ont un code de conduite, ainsi que les combattants de Nat Turner en avaient. Les codes de conduites sont encore plus important dans des mouvements militants de resistance qui ont la réputation de mal se comporter.

Rejeter le concept de pacte social c'est rejeter toute résponsabilité (qui vient de la racine "donner un retour") et en fin de compte toute relation humaine. D'après le code de conduite moderne, occidental, individualiste, capitaliste, il n'y a pas d'autre code de conduite que celui qui rapporte le plus de benefice à un individu. Nos mouvements ne peuvent pas l'utiliser comme une mesure de liberation ou comme un modèle pour nos organisations ou communautés. Si nous voulons réussir dans cette tâche monumentale, nous devons investir du temps et de l'énergie dans nos relations.

En s'engageant à respecter un code de conduite qui ne nous limites pas, mais qui nous libères, il va assurer que toute les personnes impliquées sont en accord sur les protocoles de bases qui vont nous guider dans cette lutte.

Les civilisations, particulièrement la civilisation industrille, sont fondamentalement destructices de la vie sur terre. Organiser une resistance politique est le seul espoir pour notre planète. Notre tache est de créer ce mouvement de resistance.

Avec ce but a l'esprit, nous nous engageons a respecter et suivre le code de conduite de notre groupe organisé.

Action Politique: Le groupe DGR s'engagera uniquement a ciel ouvert, dans des activités non violente. Celles-ci peuvent comprendre des démonstrations juridiques ainsi que de désobeissance civile.

Solidarité: Les membres non-autochtones de DGR doivent se rappeler que nous vivons sur des terres volées au cours d'un génocide. La tâche des non-autochtone est de construire une solidarité avec les personnes autochtones dans la défense des terres, la preservation des cultures traditionnelles, et la protection des cultes sacrés de l'exploitation.

Justice: Nous sommes empêtré dans des systemes de pouvoirs sadiques construits sur des richesses volées, des privilèges blancs, la misogynie, et la suprématie humaine. En tant qu'individu, c'est notre responsabilité d'identifier ces systèmes, surpasser nos droits, et faire alliance avec les dépossédés. Collectivement, c'est notre tâche d'amener ces système a la chute.

Liberté: Le groupe DGR pratique une politique de tolérence-zéro quant aux abus d'être humain ou non-humain. L'intégrité physique et la sécurité émotionnelle sont les droits humains basiques que DGR s'est juré de défendre. DGR banira tout membres qui viole, fait preuve de violence physique, ou abuse de n'importe quel créature vivante. La masculinité, avec sa psychologie militaire et sa prédominance a la violence, doit être abandonné personnelement et démentelé globalement.

Participants (Characters en anglais): DGR est une entreprise sérieuse qui requière la fidélité, l'engagement,l'intégrité, et le courage. Les membres sont tenus de traîter tout le monde avec respect.

Sécurité: Tout les membres de DGR sont tenues de respecter les principe de sécurité de la culture et de remédier au failles directements. Une sécurité laxiste ou paranoïaque sont toutes les deux dangereuses pour notre organisation. Toutes activités non-politiques et illégales mettent tout le monde en danger et sont inapproprées pour les membres. Le groupe DGR est tenu de renseigner les nouveaux membres sur la culture de la sécurité.

FaLang translation system by Faboba

”Our allegiance lies with the real world, with real human beings and real forests, and we will fight to protect them.”
-Max Wilbert

“The most pressing problem facing the world is the iron heel of civilization on the neck of human and non-human communities.”
-Max Wilbert

”We need people from all walks of life doing all kinds of things to support this movement and perpetuate the mentality and actions of resistance.”
-Sam Leah

”If you are terrorized or mesmerized, you are not alive. Rejoin the living, join the resistance.”
-Jennifer Murnan

“I love the land where I live, where thick mists drift between trees and rocks and rain drips from moss and flows down mountainsides.”
-Max Wilbert

“I love recognizing the ways in which wildness, no matter how thoroughly civilized a place may be, is constantly working and toiling. I love thinking about civilization falling away as that wild force eats through it.”
-Dillon Thomson

"DGR is our last, best hope."
-Dillon Thomson

“DGR understands that resistance is not a monoculture and that everyone and every kind of action is needed.“
-Sam Leah

“Every kind of resource extraction is an act of domination and control and is a statement that says the way of life we have created for ourselves—the shiny, fast moving, plastic way of life—is more important than life itself.“
-Sam Leah

"Je ne pense pas que défendre ce qui nous est cher constitue de la violence."
-Saba Malik

Meet DGR's Staff